3 jours de grève et 1 victoire ! Retour sur une mobilisation victorieuse

Posté par ulfosaintdenis le 16 janvier 2017

Publié dans UD FO93

pic blog janvier UD h100Les communaux de Saint-Denis et leurs syndicats obtiennent satisfaction après trois jours de grève !

Un combat riche en enseignements…

Retour sur une mobilisation victorieuse :

Mi-novembre, la mairie de Saint-Denis décide de supprimer entre 11 et 16 jours de congés par an par agent (en suppression de RTT, de journées “médaille”, de repos compensateur, etc.) pour prétendument lutter contre l’absentéisme des agents, dans le cadre d’une “réflexion sur l’amélioration des conditions de travail” (sic !).

Le syndicat FO des agents, majoritaire sur la ville est reçu en premier par la municipalité. La mairie demande au syndicat sur quel jour de congé il serait prêt à “négocier”.
• Immédiatement, le syndicat FO claque la porte, il refuse de “négocier” la suppression des congés des agents !
• Immédiatement, il convoque une assemblée générale du personnel sur un seul mot d’ordre :

ON NE TOUCHE PAS AUX CONGÉS !
Le syndicat FO propose dans la foulée une intersyndicale à la CGT pour qu’elle prenne part à l’assemblée générale. L’AG réunit 500 agents ! SUD, qui y participe, rejoint l’intersyndicale.
manifestations saint denis 2016 12

Les agents décident la grève à partir du 7 décembre, contre toute amputation des congés. Le samedi avant la grève, les syndicats, avec la CFDT qui rejoint également le mouvement. De nombreux personnels se rassemblent lors du conseil municipal.

C’est ainsi que la veille de la grève, la municipalité tente une sortie de crise en proposant de “remettre à plat avec réouverture des discussions” mais sans donner la moindre garantie pour l’avenir. C’est à dire que les congés peuvent à nouveau être remis en cause. Les syndicats maintiennent l’appel à la grève !

Dès le 7 décembre, on compte plus de 80% de grévistes sur la ville ! Tous les services, toutes les catégories de personnes sont mobilisées. Puisque le maire refuse de retirer son projet de suppression de jours de congés, les manifestants votent la reconduction de la grève ! Le lendemain et le surlendemain, la grève et les rassemblements devant la mairie sont à chaque fois très importants. Pendant toute cette bataille, les agents et leurs syndicats obtiennent le soutien lors des rassemblements de nombreux militants d’autres secteurs professionnels, des militants des Unions Locales, d’habitants de la ville…

Au troisième jour de grève, le maire cède !
Il vient d’ailleurs en personne lire aux manifestants un courrier dans lequel il annonce “retirer les propositions relatives aux congés”.
C’est une victoire sans appel !

Pour FO, cette victoire est un point d’appui pour tous les militants, les salariés, qui chaque jour avec leurs syndicats combattent toutes les attaques contre les conditions de travail. C’est une victoire à mettre au compte de la mobilisation unie des agents avec leurs syndicats sur une revendication claire et précise, le RETRAIT !

Cette victoire démontre une nouvelle fois qu’il n’y a rien à discuter quand il s’agit de s’attaquer aux droits des salariés ! Quand les conditions de travail sont menacées, quand les droits sont bafoués, c’est le rapport de force qui est à l’ordre du jour ! Ce combat fait immédiatement écho chez les agents de Plaine commune, confrontés à un plan équivalent. L’echo se propage vers d’autres collectivités, comme à Aulnay-sous-Bois, ou de tels projets semblent se profiler. L’application directe de la politique d’austérité du gouvernement qui s’abat sur les salariés et les services publics ne passe pas.

L’Union Départementale FO de Seine-Saint-Denis tient à féliciter les agents de Saint-Denis et leurs syndicats pour leur mobilisation, notamment le syndicat FO pour sa capacité de mobilisation et sa détermination à créer les conditions du rapport de force, pour gagner.

Nous invitons tous les syndicats de l’UD FO du 93
à prendre connaissance de cette bataille victorieuse,
qui dans la continuité de la mobilisation unitaire
FO-CGT-FSU-Solidaires, pour le retrait de la loi Travail,
nous renforce dans notre conviction à poursuivre le combat,
en toute circonstance.
Décembre 2016

Union Départementale
de Seine-Saint-Denis
1, place de la libération BP 96 93016 BOBIGNY
Email : contact@fo93.fr
Tel : 01 48 96 35 35
Fax : 01 48 96 35 29

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Saint-Denis : les agents obtiennent le retrait du projet de la Mairie

Posté par ulfosaintdenis le 14 décembre 2016

La lutte a payé ! Les agents de la ville de Saint-Denis ont obtenu le retrait du projet de la Mairie concernant la suppression de jours de congés.

La Mairie entendait traiter l’ « absentéisme » en supprimant des congés, entre 11 et 16 jours !

Les agents ont alors refusé toute négociation sur ce projet et ont demandé son retrait pur et simple. Au troisième jour de grève, c’est le maire en personne qui est venu lire aux manifestants un courrier dans lequel il annonce « retirer les propositions relatives aux congés ».

Publié dans Communiqué | Commentaires fermés

Les agents de la Ville de Saint-Denis en grève à partir du 7 décembre

Posté par ulfosaintdenis le 6 décembre 2016

Sous prétexte de « lutter contre l’absentéisme », la mairie de Saint-Denis envisage de supprimer des jours de congés à ses agents. Dans la foulée, le syndicat FO des Territoriaux prend l’initiative d’appeler à la mobilisation pour faire barrage au projet de la municipalité.

A l’appel des syndicats FO et CGT, une AG du personnel s’est tenue le 29 novembre et a rassemblé 500 personnes ! Les agents réunis ont décidé une « grève générale reconductible » de tous les services à partir du mercredi 7. Cet appel a été repris dans l’unité par tous les syndicats de la Ville, FO, CGT, SUD, CFDT. Le même jour un rassemblement est prévu devant la mairie de 11 h à 13 h.

Après avoir rencontré les représentants de la Mairie, l’intersyndicale réaffirme le préavis de grève.

Soyez tous présents dès 11 h, avec les agents de Saint-Denis, le mercredi 7 décembre devant la Mairie !

Vous trouverez ci-après les tracts de FO et de l’intersyndicale.

fichier pdfaffiche TOUCHE PAS MES CONGES

fichier pdf tract touche pas a mes conges

fichier pdf Ma mairie a craqué decembre 2016 adresse aux habitant-e-s

fichier pdfNON NEGOCIABLE intersyndicale 7 decembre 2016

fichier pdf GREVE DU 07 DECEMBRE 2016

Publié dans Tract | Commentaires fermés

TPE 2016, votez FO !

Posté par ulfosaintdenis le 13 novembre 2016

Capture1Capture2Capture3

Publié dans Communiqué | Commentaires fermés

Elections TPE 2016

Posté par ulfosaintdenis le 12 novembre 2016

Logo TPE.psdDu 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017 se tiendront les élections syndicales dans les TPE (entreprises de moins de onze salariés).

Ces élections vont permettre aux 4,5 millions de salariés travaillant dans ces « très petites entreprises » (ou auprès des particuliers employeurs) d’élire les représentants syndicaux qui négocieront notamment les conventions et les accords collectifs au niveau des branches professionnelles.

Tous les salariés, y compris les apprentis, ayant au moins 16 ans au premier jour du vote (28 novembre prochain) ont été inscrits d’office sur les listes électorales.

 

 

 

COMMENT VOTER ?

Vous pouvez voter au choix :
■ sur Internet
■ par courrier

1. Votez sur Internet
Munissez-vous des codes d’accès que vous recevrez par courrier courant novembre, puis connectez-vous sur vote-election-tpe.travail.gouv.fr et laissez-vous guider.
Le vote sera ouvert du 30 décembre 2016 à partir de 9 heures au 13 janvier 2017 à 19 heures.
Si vous n’avez pas reçu le courrier d’information en septembre 2016 et/ou le courrier contenant le matériel de vote en décembre, veuillez renseigner à nouveau votre adresse ici (https://election-tpe.travail.gouv.fr/je-souhaiteexercer-mon-droit-de-rectification) (en téléversant vos justificatifs d’identité et de domicile).

2. Votez par courrier
1/ Courant décembre, vous recevez un courrier avec votre matériel de vote : un bulletin de vote avec le nom des syndicats pour lesquels vous pouvez voter et une enveloppe T pré-affranchie. Sur le bulletin de vote, noircissez la case du syndicat pour lequel vous souhaitez voter.
2/ Glissez votre bulletin dans l’enveloppe T pré-affranchie.
3/ Renvoyez l’enveloppe contenant votre bulletin, à partir du 30 décembre 2016 et jusqu’au 13 janvier 2017, et jusqu’au 20 janvier 2017 pour les électeurs de l’Outre-Mer.
Si vous n’avez pas reçu le courrier d’information en septembre 2016 et/ou le courrier contenant le matériel de vote en décembre, veuillez renseigner à nouveau votre adresse ici (https://election-tpe.travail.gouv.fr/je-souhaiteexercer-mon-droit-de-rectification) (en téléversant vos justificatifs d’identité et de domicile).
Pour plus d’information sur l’élection, une cellule d’assistance téléphonique est à votre disposition au 05.57.92.58.82

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Le 27 septembre, les métallos d’Alstom ont manifesté devant le siège du groupe à Saint-Ouen

Posté par ulfosaintdenis le 28 septembre 2016

Les métallos d’Alstom Belfort sont mobilisés pour sauver le site et leurs emplois. Ce 27 septembre, ils ont manifesté devant le siège du groupe, à Saint-Ouen. 

La direction du groupe a déclaré geler le projet dans l’attente d’un plan de sauvetage promis par le gouvernement. FO Métaux avait déjà alerté sur la situation du groupe et sur celle de la filière ferroviaire depuis plusieurs années. Les inquiétudes et la colère sont grandes. La mobilisation ne s’arrêtera pas sur de simples promesses.

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Promulgation ou pas, on n’en veut pas ! Abrogation de la Loi Travail !

Posté par ulfosaintdenis le 8 septembre 2016

Le 15 septembre 2016, journée d’actions contre la « loi travail », avec manifestation à Paris, 14 h place de la Bastille.

Communiqué régional unitaire :

15 septembre

 

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Les commentaires de FO sur le texte définitif de la « loi travail »

Posté par ulfosaintdenis le 26 juillet 2016

Cette loi minoritaire, adoptée à la suite de plusieurs recours à l’article 49.3 de la Constitution, est donc passée en force, sans véritable débat parlementaire. Elle ne sera applicable qu’après promulgation et publication au Journal Officiel, et après examen du Conseil Constitutionnel. Elle nécessitera en outre plus de 120 décrets pour être effective.

Une grande journée d’actions est prévue le 15 septembre prochain pour demander son abrogation.

En attendant, voici les commentaires de FO sur cette loi « relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels » :

commentaires

 

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Rendez-vous le 15 septembre pour une nouvelle journée d’actions

Posté par ulfosaintdenis le 8 juillet 2016

8juilletLes organisations (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL) donnent rendez vous à l’ensemble des salarié-es, privé-es d’emploi, étudiant-es, lycéen-es, retraité-es  pour une journée d’actions et d’initiatives le 15 septembre pour obtenir l’abrogation de la loi Travail et conquérir de nouvelles garanties et protections collectives. Elles se retrouveront pour faire le point le 31 août.

Publié dans Communiqué | Commentaires fermés

Après la formidable mobilisation du 14 juin, nouvelles journées de mobilisation nationales les 23 et 28 juin prochains

Posté par ulfosaintdenis le 16 juin 2016

Communiqué commun de l’intersyndicale :

Massive, dynamique, combattive, revendicative, la manifestation nationale unitaire d’hier à Paris et en province est une grande réussite. Elle illustre la détermination sans faille des salarié-e-s, des privé-e-s d’emploi, des jeunes et des retraité-e-s à gagner le retrait du projet de loi Travail et à obtenir de nouveaux droits.
Les organisations dénoncent une nouvelle fois les violences qui ont émaillé les abords de la manifestation. Leur service d’ordre a joué son rôle en assurant le bon déroulement du cortège syndical.
Les organisations demandent au gouvernement de garantir les bonnes conditions d’exercice du droit de manifester. Il est de sa responsabilité d’assurer la sécurité et le maintien de l’ordre.
Le Premier ministre assimile les manifestants à ceux qu’il qualifie de casseurs et rejette sa propre responsabilité sur les organisations syndicales en leur imputant le climat social qui se détériore.
Il veut interdire les manifestations ! Comme si en muselant la contestation, il réglait le problème ! 
C’est inadmissible ! (…)

fichier pdflire la suite du communiqué commun du 15 juin

 

Déclaration de la Commission Exécutive confédérale FO :

fichier pdf Déclaration de la CE 16 juin

 

Publié dans Communiqué | Commentaires fermés

12345
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus