• Accueil
  • > Divers
  • > 3 jours de grève et 1 victoire ! Retour sur une mobilisation victorieuse

3 jours de grève et 1 victoire ! Retour sur une mobilisation victorieuse

Posté par ulfosaintdenis le 16 janvier 2017

Publié dans UD FO93

pic blog janvier UD h100Les communaux de Saint-Denis et leurs syndicats obtiennent satisfaction après trois jours de grève !

Un combat riche en enseignements…

Retour sur une mobilisation victorieuse :

Mi-novembre, la mairie de Saint-Denis décide de supprimer entre 11 et 16 jours de congés par an par agent (en suppression de RTT, de journées “médaille”, de repos compensateur, etc.) pour prétendument lutter contre l’absentéisme des agents, dans le cadre d’une “réflexion sur l’amélioration des conditions de travail” (sic !).

Le syndicat FO des agents, majoritaire sur la ville est reçu en premier par la municipalité. La mairie demande au syndicat sur quel jour de congé il serait prêt à “négocier”.
• Immédiatement, le syndicat FO claque la porte, il refuse de “négocier” la suppression des congés des agents !
• Immédiatement, il convoque une assemblée générale du personnel sur un seul mot d’ordre :

ON NE TOUCHE PAS AUX CONGÉS !
Le syndicat FO propose dans la foulée une intersyndicale à la CGT pour qu’elle prenne part à l’assemblée générale. L’AG réunit 500 agents ! SUD, qui y participe, rejoint l’intersyndicale.
manifestations saint denis 2016 12

Les agents décident la grève à partir du 7 décembre, contre toute amputation des congés. Le samedi avant la grève, les syndicats, avec la CFDT qui rejoint également le mouvement. De nombreux personnels se rassemblent lors du conseil municipal.

C’est ainsi que la veille de la grève, la municipalité tente une sortie de crise en proposant de “remettre à plat avec réouverture des discussions” mais sans donner la moindre garantie pour l’avenir. C’est à dire que les congés peuvent à nouveau être remis en cause. Les syndicats maintiennent l’appel à la grève !

Dès le 7 décembre, on compte plus de 80% de grévistes sur la ville ! Tous les services, toutes les catégories de personnes sont mobilisées. Puisque le maire refuse de retirer son projet de suppression de jours de congés, les manifestants votent la reconduction de la grève ! Le lendemain et le surlendemain, la grève et les rassemblements devant la mairie sont à chaque fois très importants. Pendant toute cette bataille, les agents et leurs syndicats obtiennent le soutien lors des rassemblements de nombreux militants d’autres secteurs professionnels, des militants des Unions Locales, d’habitants de la ville…

Au troisième jour de grève, le maire cède !
Il vient d’ailleurs en personne lire aux manifestants un courrier dans lequel il annonce “retirer les propositions relatives aux congés”.
C’est une victoire sans appel !

Pour FO, cette victoire est un point d’appui pour tous les militants, les salariés, qui chaque jour avec leurs syndicats combattent toutes les attaques contre les conditions de travail. C’est une victoire à mettre au compte de la mobilisation unie des agents avec leurs syndicats sur une revendication claire et précise, le RETRAIT !

Cette victoire démontre une nouvelle fois qu’il n’y a rien à discuter quand il s’agit de s’attaquer aux droits des salariés ! Quand les conditions de travail sont menacées, quand les droits sont bafoués, c’est le rapport de force qui est à l’ordre du jour ! Ce combat fait immédiatement écho chez les agents de Plaine commune, confrontés à un plan équivalent. L’echo se propage vers d’autres collectivités, comme à Aulnay-sous-Bois, ou de tels projets semblent se profiler. L’application directe de la politique d’austérité du gouvernement qui s’abat sur les salariés et les services publics ne passe pas.

L’Union Départementale FO de Seine-Saint-Denis tient à féliciter les agents de Saint-Denis et leurs syndicats pour leur mobilisation, notamment le syndicat FO pour sa capacité de mobilisation et sa détermination à créer les conditions du rapport de force, pour gagner.

Nous invitons tous les syndicats de l’UD FO du 93
à prendre connaissance de cette bataille victorieuse,
qui dans la continuité de la mobilisation unitaire
FO-CGT-FSU-Solidaires, pour le retrait de la loi Travail,
nous renforce dans notre conviction à poursuivre le combat,
en toute circonstance.
Décembre 2016

Union Départementale
de Seine-Saint-Denis
1, place de la libération BP 96 93016 BOBIGNY
Email : contact@fo93.fr
Tel : 01 48 96 35 35
Fax : 01 48 96 35 29

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus