Journée de mobilisation le 16 novembre

Posté par ulfosaintdenis le 6 novembre 2017

CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL

Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL réunies le 24 octobre 2017, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroitre les inégalités au profit d’une minorité. 
 
Qu’il s’agisse : – de nombreuses dispositions inacceptables des ordonnances, limitant des droits des salariés-es ; – des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es  et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ou de formation professionnelle ; – de mesures précarisant toujours un peu plus l’emploi et l’insertion des jeunes sur le marché du travail ;  – de la remise en cause des droits à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur ; – de la modération salariale et de l’augmentation de la CSG ; – des atteintes au service public et à la protection sociale ; les organisations signataires s’adressent solennellement au gouvernement afin qu’il prenne en considération les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es.
 
Compte tenu de la gravité de la situation, elles décident de faire du 16 novembre 2017 une journée de mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne, par des grèves et manifestations.
 
Elles invitent les autres organisations syndicales et de jeunesse à s’y associer.

A Paris, départ de la manifestation à 14 h, place de la République.

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Mobilisation de la Fonction Publique le 10 octobre

Posté par ulfosaintdenis le 7 octobre 2017

TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 10 OCTOBRE

Assemblée générale à 10H30 à la Bourse du Travail de Saint-Denis

Départ collectif en cars à 12h pour la manifestation République – Nation

Ensemble pour :

➭ La défense du Statut des fonctionnaires, cadre collectif de garanties pour les agents et les usagers, dans le cadre du combat interprofessionnel contre la casse du Code du Travail et du principe même de garanties nationales ;

➭ L’augmentation des salaires par une forte revalorisation du point d’indice et des me- sures pour rattraper les pertes antérieures ;

➭ Face à la hausse de la CSG, que nous contestons, l’attribution de points permet- tant une amélioration du pouvoir d’achat ;

➭ La reconnaissance du travail effectué dans le déroulement de carrière et donc l’abrogation de toutes les formes de salaire au mérite, dont le RIFSEEP ;

➭ Des créations d’emplois statutaires et l’arrêt immédiat de toutes les suppressions ;

➭ Le non-rétablissement du jour de carence ;

➭ La défense et le développement des missions publiques et l’abandon de tous les projets de privatisation ;

➭ La revalorisation des carrières, la revalorisation des filières et des corps notamment les corps à prédominance féminine afin d’appliquer le principe : « un salaire égal pour un travail de valeur égale », ainsi que la reconnaissance des qualifications ;

➭ La reconnaissance de la pénibilité par le maintien et l’extension de la catégorie active ; ➭ Le maintien et le renforcement de nos systèmes de retraite ;

➭ La revalorisation urgente des pensions versées ;

➭ Les moyens nécessaires à la formation professionnelle (et notamment le rétablissement du 1 % CNFPT).

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Journée de mobilisation du 21 septembre

Posté par ulfosaintdenis le 18 septembre 2017

Les organisations syndicales d’Ile de France CGT, Solidaires, FSU, FO, UNEF, UNL et FIDL appellent à une nouvelle journée de mobilisation le 21 septembre.

Lire le communiqué unitaire : ici.

 

Jeudi 21 septembre, manifestation à 14h, Place du 18 juin 40 (Montparnasse) – Place d’Italie, pour exiger l’abrogation de la loi El Khomri et le retrait des ordonnances.

 
L’URIF FO, pour sa part, considère que nous devons porter les assemblées générales dans les entreprises afin de préparer les grèves en les ancrant pour obtenir satisfaction sur les revendications que nous portons. Elles contribueront après l’action du 21 septembre à laquelle nous avons décidé de participer, de ne rien lâcher d’abord sur la loi Travail mais sur toute leur nouvelle conception de société ultra libérale qui a décidé de « tuer » toutes les conquêtes sociales de 1936 et de 1945.

Lire le communiqué de l’URIF FO : ici.

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Journée de mobilisation du 12 septembre

Posté par ulfosaintdenis le 6 septembre 2017

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, CFE-CGC, UNEF de la Seine-Saint-Denis appellent les salarié-es, les jeunes, les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser le 12 septembre, dans l’action et la grève, pour contrer cette Loi Travail XXL et ouvrir des perspectives porteuses de progrès social.

A Saint-Denis, les Unions Locales CGT, FO, Sud-Solidaires appellent à une AG interprofessionnelle de grévistes mardi 12 septembre à 10h30, Bourse du Travail de Saint-Denis – Départ car à 12h30 de la Bourse pour la manifestation à Paris, 14h, de Bastille à Place d’Italie.

Lire l’appel des organisations du 93 : ici.

 

Mardi 12 septembre, exigeons le RETRAIT de la Loi Travail XXL !

 

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Construisons les mobilisations !

Posté par ulfosaintdenis le 21 juillet 2017

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, CFE-CGC, UNEF de la Seine Saint Denis appellent les salariés, les jeunes, les retraités, les privés d’emplois à se préparer et à s’engager dans toutes les mobilisations à venir.

Le gouvernement prépare, par le biais d’ordonnance c’est-à-dire sans débat préalable et sans vote de l’Assemblée Nationale (un 49.3 XXL !),  des attaques d’une violence jamais égalée contre le monde du travail.
Ce projet de réforme part d’un postulat : la réglementation du travail comme frein à l’embauche, ce qui est faux comme vient une nouvelle fois de le démontrer une note de l’INSEE de juin 2017. 
Le texte gouvernemental, sous couvert de pragmatisme, est en réalité un document idéologique, libéral, qui recycle les vieilles lunes du MEDEF, qui ont pourtant  partout démontré leur échec. Ses orientations vont toujours dans le même sens : plus de précarité et de flexibilité pour les salariés, plus de « souplesse » et de facilités à licencier pour les entreprises. Il aggrave les dispositions de la  loi travail, en faisant primer les accords d’entreprises au détriment des garanties collectives et du code du travail.

 

Lire, ici, dans sa totalité, la déclaration unitaire des unions départementales de Seine-Saint-Denis.

 

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Soutien aux agents du CTM de Saint-Denis

Posté par ulfosaintdenis le 17 février 2017

Appel à un rassemblement lundi 20 février à partir de 10 h 30

au CTM, 10 avenue de Stalingrad à Saint-Denis,

pour soutenir les 21 agents en grève depuis 10 jours.

Une collecte sera organisée sur place pour leur apporter un soutien financier.

Exprimons notre solidarité

en venant nombreux à ce rassemblement !

Mise à jour du 22/02/2017 :

 COMMUNIQUE FO SAINT-DENIS :

Dans un article du journal « Le Parisien » concernant la mobilisation au CTM, la mairie de Saint-Denis dit vouloir privilégier la « négociation ». Très bien ! Nous aussi ! Seulement, nous nous permettons de poser quelques questions …

De quelle négociation parle la mairie ?  A quel moment la mairie de Saint-Denis a-t-elle ouverte les négociations ?  Le syndicat FO a demandé audience au maire dès le début du conflit, pourquoi à ce jour aucun rendez-vous n’a été proposé ?  Est-ce privilégier la négociation quand la mairie exige l’arrêt de la grève pour commencer à discuter ?

Pourquoi le rapport de l’enquête administratif est tenu secret ? Que cache-t-il pour que le contenu ne soit même pas présenté aux représentants du personnel ?  La maire adjointe déléguée au CTM a affirmé lors du CTP et devant les agents que la mairie était déjà informée de « ce qui se passait au CTM »… Alors pourquoi n’avoir rien fait ?  Pourquoi lors de la découverte d’un kilogramme de cocaïne en 2015, aucune mesure n’a été mise en œuvre pour renforcer la sécurité au CTM ?   La mairie ne porte-t-elle donc pas une lourde responsabilité dans cette affaire ?

Tout le service des fêtes serait dissous. La mairie insinue-t-elle que tous les agents du service sont des voleurs ? La mairie a-t-elle les preuves permettant de mettre l’ensemble des agents en cause ?

La mairie décide de confier la sécurité du CTM à une société privée. La mairie a-t-elle davantage confiance en une société privée plutôt qu’envers des agents de la fonction publique ? La mairie serait-elle donc maintenant favorable à la privatisation de services publics ?

Le syndicat FO est ouvert à la négociation en vue de sortir de cette crise ! Nous demandons à monsieur le Maire d’ouvrir véritablement la négociation, donc de commencer par proposer un rendez-vous et que des discussions sur la base des revendications des agents puissent être engagées. Si le maire souhaite accélérer la sortie de crise, il peut nous rejoindre sans tarder au CTM, les agents et le syndicat FO y seront rassemblés, comme tous les jours depuis 14 jours.

La mobilisation continue !

Nouveau rassemblement au CTM

Vendredi 24 février à partir de 10h30.

Saint-Denis, le 21 février 2017

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Les agents de Saint-Denis en grève pour la défense du CTM et de son personnel

Posté par ulfosaintdenis le 8 février 2017

ctmLe syndicat FO des territoriaux sera toujours auprès des agents pour défendre leurs droits et leurs conditions de travail !

Non à la suppression des logements de fonction !

Non à la baisse du pouvoir d’achat !

Non à la réduction des effectifs !

Non à la privatisation du gardiennage du CTM !

Non à la privatisation du service des fêtes !

Pour la défense du service public !

Publié dans Divers | Commentaires fermés

La résistance contre la loi Travail continue

Posté par ulfosaintdenis le 31 janvier 2017

oitJamais nous ne nous résoudrons à la remise en cause

des dispositions du Code du Travail protégeant les travailleurs !

 

FO et la CGT saisissent l’OIT (Organisation Internationale du Travail)

Publié dans Divers | Commentaires fermés

3 jours de grève et 1 victoire ! Retour sur une mobilisation victorieuse

Posté par ulfosaintdenis le 16 janvier 2017

Publié dans UD FO93

pic blog janvier UD h100Les communaux de Saint-Denis et leurs syndicats obtiennent satisfaction après trois jours de grève !

Un combat riche en enseignements…

Retour sur une mobilisation victorieuse :

Mi-novembre, la mairie de Saint-Denis décide de supprimer entre 11 et 16 jours de congés par an par agent (en suppression de RTT, de journées “médaille”, de repos compensateur, etc.) pour prétendument lutter contre l’absentéisme des agents, dans le cadre d’une “réflexion sur l’amélioration des conditions de travail” (sic !).

Le syndicat FO des agents, majoritaire sur la ville est reçu en premier par la municipalité. La mairie demande au syndicat sur quel jour de congé il serait prêt à “négocier”.
• Immédiatement, le syndicat FO claque la porte, il refuse de “négocier” la suppression des congés des agents !
• Immédiatement, il convoque une assemblée générale du personnel sur un seul mot d’ordre :

ON NE TOUCHE PAS AUX CONGÉS !
Le syndicat FO propose dans la foulée une intersyndicale à la CGT pour qu’elle prenne part à l’assemblée générale. L’AG réunit 500 agents ! SUD, qui y participe, rejoint l’intersyndicale.
manifestations saint denis 2016 12

Les agents décident la grève à partir du 7 décembre, contre toute amputation des congés. Le samedi avant la grève, les syndicats, avec la CFDT qui rejoint également le mouvement. De nombreux personnels se rassemblent lors du conseil municipal.

C’est ainsi que la veille de la grève, la municipalité tente une sortie de crise en proposant de “remettre à plat avec réouverture des discussions” mais sans donner la moindre garantie pour l’avenir. C’est à dire que les congés peuvent à nouveau être remis en cause. Les syndicats maintiennent l’appel à la grève !

Dès le 7 décembre, on compte plus de 80% de grévistes sur la ville ! Tous les services, toutes les catégories de personnes sont mobilisées. Puisque le maire refuse de retirer son projet de suppression de jours de congés, les manifestants votent la reconduction de la grève ! Le lendemain et le surlendemain, la grève et les rassemblements devant la mairie sont à chaque fois très importants. Pendant toute cette bataille, les agents et leurs syndicats obtiennent le soutien lors des rassemblements de nombreux militants d’autres secteurs professionnels, des militants des Unions Locales, d’habitants de la ville…

Au troisième jour de grève, le maire cède !
Il vient d’ailleurs en personne lire aux manifestants un courrier dans lequel il annonce “retirer les propositions relatives aux congés”.
C’est une victoire sans appel !

Pour FO, cette victoire est un point d’appui pour tous les militants, les salariés, qui chaque jour avec leurs syndicats combattent toutes les attaques contre les conditions de travail. C’est une victoire à mettre au compte de la mobilisation unie des agents avec leurs syndicats sur une revendication claire et précise, le RETRAIT !

Cette victoire démontre une nouvelle fois qu’il n’y a rien à discuter quand il s’agit de s’attaquer aux droits des salariés ! Quand les conditions de travail sont menacées, quand les droits sont bafoués, c’est le rapport de force qui est à l’ordre du jour ! Ce combat fait immédiatement écho chez les agents de Plaine commune, confrontés à un plan équivalent. L’echo se propage vers d’autres collectivités, comme à Aulnay-sous-Bois, ou de tels projets semblent se profiler. L’application directe de la politique d’austérité du gouvernement qui s’abat sur les salariés et les services publics ne passe pas.

L’Union Départementale FO de Seine-Saint-Denis tient à féliciter les agents de Saint-Denis et leurs syndicats pour leur mobilisation, notamment le syndicat FO pour sa capacité de mobilisation et sa détermination à créer les conditions du rapport de force, pour gagner.

Nous invitons tous les syndicats de l’UD FO du 93
à prendre connaissance de cette bataille victorieuse,
qui dans la continuité de la mobilisation unitaire
FO-CGT-FSU-Solidaires, pour le retrait de la loi Travail,
nous renforce dans notre conviction à poursuivre le combat,
en toute circonstance.
Décembre 2016

Union Départementale
de Seine-Saint-Denis
1, place de la libération BP 96 93016 BOBIGNY
Email : contact@fo93.fr
Tel : 01 48 96 35 35
Fax : 01 48 96 35 29

Publié dans Divers | Commentaires fermés

Elections TPE 2016

Posté par ulfosaintdenis le 12 novembre 2016

Logo TPE.psdDu 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017 se tiendront les élections syndicales dans les TPE (entreprises de moins de onze salariés).

Ces élections vont permettre aux 4,5 millions de salariés travaillant dans ces « très petites entreprises » (ou auprès des particuliers employeurs) d’élire les représentants syndicaux qui négocieront notamment les conventions et les accords collectifs au niveau des branches professionnelles.

Tous les salariés, y compris les apprentis, ayant au moins 16 ans au premier jour du vote (28 novembre prochain) ont été inscrits d’office sur les listes électorales.

 

 

 

COMMENT VOTER ?

Vous pouvez voter au choix :
■ sur Internet
■ par courrier

1. Votez sur Internet
Munissez-vous des codes d’accès que vous recevrez par courrier courant novembre, puis connectez-vous sur vote-election-tpe.travail.gouv.fr et laissez-vous guider.
Le vote sera ouvert du 30 décembre 2016 à partir de 9 heures au 13 janvier 2017 à 19 heures.
Si vous n’avez pas reçu le courrier d’information en septembre 2016 et/ou le courrier contenant le matériel de vote en décembre, veuillez renseigner à nouveau votre adresse ici (https://election-tpe.travail.gouv.fr/je-souhaiteexercer-mon-droit-de-rectification) (en téléversant vos justificatifs d’identité et de domicile).

2. Votez par courrier
1/ Courant décembre, vous recevez un courrier avec votre matériel de vote : un bulletin de vote avec le nom des syndicats pour lesquels vous pouvez voter et une enveloppe T pré-affranchie. Sur le bulletin de vote, noircissez la case du syndicat pour lequel vous souhaitez voter.
2/ Glissez votre bulletin dans l’enveloppe T pré-affranchie.
3/ Renvoyez l’enveloppe contenant votre bulletin, à partir du 30 décembre 2016 et jusqu’au 13 janvier 2017, et jusqu’au 20 janvier 2017 pour les électeurs de l’Outre-Mer.
Si vous n’avez pas reçu le courrier d’information en septembre 2016 et/ou le courrier contenant le matériel de vote en décembre, veuillez renseigner à nouveau votre adresse ici (https://election-tpe.travail.gouv.fr/je-souhaiteexercer-mon-droit-de-rectification) (en téléversant vos justificatifs d’identité et de domicile).
Pour plus d’information sur l’élection, une cellule d’assistance téléphonique est à votre disposition au 05.57.92.58.82

Publié dans Divers | Commentaires fermés

123
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus